Nous L’avons fait!

hospitall_banner_reise2016


Nous avons ramené Samba et Absa au Sénégal et avons essayé d’organiser un maximum pour tout le monde.
Samba et Absa sont tous les deux inscrits à l’école Les Cajoutiers, qui, à notre avis a le meilleur programme et est la plus agréable.

Absa s’y plaît beaucoup et est entourée de gentilles camarades de classe. Pendant la pause du midi et avant son lunch elle va à l’infirmerie faire de la physiothérapie avec Ali.
Fatou va bien. Nous l’avons visitée à son école lors de la fête du Mardi gras. Elle était très jolie dans son costume traditionnel et très heureuse de nous revoir.

A l’école, Samba a désormais, deux fois par semaine, des cours de judo qu’il adore! Il rêvait déjà d’en faire à Berlin, mais vu sa sonde, cela était impossible. Son prof de Judo, ancien membre de l’équipe olympique de 1987 a également passé cinq années au club de judo de Cologne et parle encore bien l’allemand. Il est enchanté d’aérer son allemand avec Samba

Ses cours de judo sont ses activités préférées de la semaine. Assis au premier rang, dans une classe de 53 enfants, Samba est très concentré. Son institutrice Mme Claire est jeune, très patiente, gentille mais stricte.
Il est très motivé pour approfondir son francais et ré-apprendre le wolof.

Sur place, nous avons informé toutes les personnes concernées de l’obligation de maintenir Samba dans un environnement hygiénique, Préférant qu’il ne mange pas par terre avec les doigts dans un seul et unique plat avec les autres, il est servi à table et prend d’ailleurs son repas du midi avec Mr Alpha, l’assistant du directeur.

A Gagnabougou, on a dû improviser.
En effet étant donné le décès de la sœur de Marième , celle-ci a recueilli ses 5 enfants. De ce fait nos plans de rénovation adaptés à notre petit budget n’étaient plus applicables vu la grande famille.
Malheureusement, nos finances pour le moment, ne peuvent pas couvrir tous ces frais.

Il est important pour Samba de participer à sa vie de famille dés maintenant, raison pour laquelle nous avons mis en place le planning suivant:

tous les jours de la semaine départ de Gagnabougou avec le bus scolaire « Les Cajoutiers », tôt le matin.
A la fin des classes, départ avec bus scolaire
destination
Sage Hospital – prise de son médicament, douche, dîner.
Tous les jours, son oncle Sidi vient le chercher vers 17:30 au SH pour le ramener en voiture chez sa maman.

Ce planning a été rôdé pendant notre séjour au Sénégal et Samba semble s’en accommoder, pour le moment.

Malgré tout nous aimerions qu’il passe le maximum de temps avec sa famille et ce le plus vite possible.

Mais pour cela nous devons tout d’abord prévoir un financement pour les travaux de sa maison.
Samba sera de retour à Berlin, début juin pour passer des examens médicaux et subir une éventuelle opération á la clinique HELIOS.

Nous sommes curieux d’entendre ce qu’il aura a nous raconter en espérant que sa santé tiendra jusque là.

Nous avons aussi mis en place d’autres projets importants au dispensaire de Warang……………et ne manquerons pas de vous en parler très prochainement

Encore une fois MERCI pour votre support, votre intérêt et votre fidélité

Bienvenue dans la famille

boss-hoss-header

samba_header

Begonnen hat die gemeinsame Geschichte von The BossHoss und dem SAGE Hospital an Bord eine Flugzeuges von Berlin nach Spanien. Alec und Sascha waren damals gerade unterwegs zum Aazkena Festival. Wie immer gab es für die Jungs auf einem Kurzstreckenflug dieser Art nicht allzu viel zu tun und so kamen die beiden mit der Flugbegleiterin Cynthia Clottey in Gespräch, die zu den Gründern des Vereins SAGE Hospital gehört. Cynthia erzählte den Jungs von ihrer Arbeit für das Kinderkrankenhaus, Alex und Sascha waren sofort begeistert.
Continue reading

Update!

Nous nous efforçons de mettre á jour notre site le plus rapidement possible. Veuillez svp nous retrouver sur notre site
www.facebook.com/sagehospital afin d’être á jour sur nos activités actuelles. MERCI!

Bienvenue

01_011418_home.jpg

L’hôpital pour les enfants Sage Hospital se situe deux heures de route au sud de Dakar au Sénégal, sur la côte ouest-africaine.

Sur l’initiative de Cynthia Clottey et de Katharina von Ballestrem, le bâtiment est reconstruit et agrandi par l’ONG Sage Hospital e.V. qui assure depuis 2003 le fonctionnement de l’hôpital. Le fonctionnement de l’hôpital est rendu possible par le soutien de donateurs privés d’une part, et, grâce au parrainage de l’hôpital par la discothèque Sage Club Berlin d’autre part, qui organise régulièrement des soirées dont les recettes sont au profit de Sage Hospital.

Tous les participants au projet travaillent bénévolement sans aucun dédommagement financier.

Chaque don est une aide précieuse pour l’hôpital qui actuellement procure des soins quelque 700 patients tous les mois.

home
Nous espérons que ce site internet vous permettra de voir vivre ce projet et vous donnera la possibilité de vous informer des progrès accomplis.